Le ministre congolais des Affaires étrangères du Congo-Brazzaville, Jean-Claude Gakosso a déposé ce samedi 23 décembre 218 une invitation du président Denis Sassou Nguesso à son homologue Namibien, également président en exercice de la SADC, pour participer à la réunion conjointe SADC-CIRGL sur la situation en République démocratique du Congo le mercredi 26 décembre prochain à Brazzaville.

Selon le compte twitter de la SADC, le président Geingob a indiqué que les élections en RDC devraient se dérouler conformément aux principes et normes de la SADC et de l’UA.

Insistant sur la nécessité pour le peuple de la République démocratique du Congo de trouver des solutions dans l’intérêt de la paix et du développement, le président Geingob a annoncé qu’il allait également consulter le président de l’Organe chargé de la politique, de la défense et de la sécurité, le président Edgar Lungu de la République de La Zambie et les Etats membres de la région pour mettre en oeuvre des efforts collectifs et conjoints visant à promouvoir des élections pacifiques et la stabilité en RDC.

Le président Geingob a rappelé que la RDC est vitale pour le développement de la sous-région et que tout problème dans ce pays va certainement affecter les pays voisins.

Ll a également rappelé la déclaration commune du 22 décembre 2018 des missions d’observation électorale internationales présentes en RDC, parmi lesquelles figurent la mission d’observation électorale de la SADC et la mission d’observation électorale de l’Union africaine, et leur appel à la paix et à la promotion d’un environnement propice à la tenue d’élections démocratiques.

Willy Akonda Lomanga