Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 12:28 12 h 28 min

Aucun report des élections n’a été entériné au conseil de sécurité de l’ONU, dément la MONUSCO

« La coalition Lamuka est informée du fait que le président de la commission électorale nationale indépendante, CENI, essaie de faire valider un report des élections par la communauté internationale » écrit cette plate-forme de l’opposition, portant la candidature de Martin Fayulu aux prochaines élections prévues dans son dernier communiqué.

Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) a également indiqué que la communauté internationale a accepté le report des élections en RDC.

Toutes ces déclarations sont intervenues quelques instants après l’annonce de l’animation à Kinshasa d’un point de presse par le président de la commission électorale nationale indépendante, Corneille Nangaa.

Prévue à 15 heures locales, cette rencontre avec la presse accréditée portera essentiellement sur le probable report des élections prévue le 23 décembre prochain.

Joint au téléphone par POLITICO.CD, Florence Marchal, porte-parole de la mission Onusienne en RDC, nie tout entérinement d’un report des élections en RDC, expliquant que la présentation du point sur la situation en RDC par la représentante spéciale de l’ONU en RDC est une coutume mensuelle à l’ONU.

« Le conseil de sécurité de l’ONU a rendu public un communiqué à l’issue de cette rencontre dans lequel il appelle les parties prenantes à la non violence » a expliqué Florence Marchal, indiquant que le conseil de sécurité n’a pas le pouvoir de reporter les élections, organisées par les Congolais.

« La mission de l’ONU en RDC, MONUSCO n’est pas le représentant ou le porte-parole de la communauté internationale, qui est une addition de pays et des organisations régionales » explique Florence Marchal, qui estime que le conseil de sécurité aurait rendu public tout entérinement d’un report des élections, si celui-ci avait été discuté au cours de la dernière session, qui d’ailleurs n’était pas une session extraordinaire.

La porte-parole de la mission de Nations unies pour la stabilisation de la RDC considère les déclarations de politiques (coalition Lamuka) et de mouvements citoyens (LUCHA) comme de la propagande, souvent prise à « normale » en période de campagne électorale.

Fiston Mahamba (@FMLarousse)

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...