PUBLICITÉ

Violences électorales en RDC: à son tour, l’ONU hausse le ton!

Michael Bachelet, la Haut – Commissaire des Nations unies aux Droits de l’homme(HCDH) a, depuis Genève en Suisse , déploré les violences électorales qui sévissent en Rdc depuis le lancement de la campagne électorale.

La cheffe des Droits de l’homme des Nations unies appelle les autorités congolaises à l’ordre et déplore les incidents déjà enregistrés en invitant Kinshasa à mener une enquête afin d’établir les responsabilités.

- Publicité-

«  Je suis profondément préoccupée par les informations faisant état d’un usage excessif de la force , y compris des balles réelles, par les forces de sécurité contre les rassemblements de l’opposition » regrette Mme Bachelet.

La cheffe des Droits de l’homme des Nations unies exhorte également le gouvernement de la Rdc à tout faire pour ces incidents liés au processus électoral fassent l’objet des enquêtes rapides et efficaces.

 » J’appelle le gouvernement de la Rdc à faire en sorte que tous ces incidents fassent l’objet d’enquêtes rapides et efficaces et que leurs auteurs soient tenus responsables« , insiste Mme Bachelet.

La Haut – commissaire des Nations unies aux Droits de l’homme qui semble suivre de prête la situation politique en Rdc invite toutes les parties prenantes au processus à ne pas recourir à la violence et prie les forces de l’ordre à l’impartialité.

Kerima

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU