l'info en continu

Moïse Katumbi : « ce n’est plus une campagne mais une guerre contre les électeurs »

- Publicité-

Le président d’Ensemble pour le changement, plateforme soutenant la candidature de Martin Fayulu a explosé toute sa colère, après la deuxième répression consécutive du cortège du candidat président numéro 4 par la Police nationale congolaise à Kalemie dans la province du Tanganyika ce jeudi 13 décembre.

« Après Lubumbashi hier, c’est aujourd’hui à Kalemie que la folle répression du régime Kabila continue. Des tirs à balle réelles contre les militants de Lamuka. Ce n’est plus une campagne mais une guerre contre les électeurs ! Cela ne nous intimide pas mais trop c’est trop« , a tweeté l’ancien collaborateur du président Joseph Kabila, avec qui le divorce a atteint le point de non retour depuis des années.

- Publicité-

Non intimidé comme il le dit, Moïse Katumbi lance un nouveau défi au pouvoir de Kinshasa, promettant que Martin Fayulu va retourner au Maniema, à Kindu au Maniema et au Katanga d’ici la clôture de la campagne. « Il est candidat, il est congolais, c’est son droit », rappelle l’ancien gouverneur de l’ancienne province du Katanga

- Publicité -
PUBLICITÉspot_img

EN CONTINU