PUBLICITÉ

Lubumbashi: Shadary condamne « toute forme de violences »

Le candidat de la coalition au pouvoir, Emmanuel Ramazani condamne les violences intervenues mardi à Lubumbashi lors de l’arrivée de Martin Fayulu, affirme l’avocat Aimé Kilolo,

Me Aimé Kilolo, un des porte-paroles d’Emmanuel Shadary réagissait à la suite,des incidents qui ont émaillé l’arrivée à Lubumbashi (Haut-Katanga) du candidat de la coalition de Lamuka, Martin Fayulu sur Radio Okapi.

- Publicité-

« Emmanuel Ramazani Shadary a appris les incidents qui ont eu lieu à Lubumbashi. Il est solidement attaché aux principes de l’Etat de droit, de la démocratie. Il condamne toute forme de violences, d’exclusions et d’intolérances. Que tout le candidat ait la liberté de battre campagne », a-t-il déclaration. 

Cependant, Me Aimé Kilolo a fait savoir qu’Emmanuel Ramazani s’insurge aussi contre toute forme d’instrumentalisation, de victimisation ou toute tentative de délégitimer le processus « par un scénario qui ne correspondrait pas à la réalité ».

L’accueil triomphal de l’opposant Martin Fayulu ce mardi à Lubumbashi, fief disputé entre le pouvoir et l’opposant Moïse Katumbi, a tourné en une vive tension. Alors que le candidat de LAMUKA quittaient l’aéroport en direction de son lieu de meeting, les forces de l’ordre ont tiré avec du gaz lacrymogène pour disperser ses partisans.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU