PUBLICITÉ

Emmanuel Shadary invite ses partisans à ne pas « répondre à la provocation de l’opposition »

Poursuivant sa campagne dimanche 09 septembre à Kenge dans la province du Kwango, le candidat numéro 13, Ramazany Shadari a évoqué les actes d’intolérance dont lui et ses partisans sont victimes depuis le début de cette campagne électorale. Selon lui, ces actes sont une provocation de l’opposition. Par conséquent, le candidat président du Front commun pour le Congo a invité les militants des partis politiques du FCC et les congolais favorables au pouvoir en général « de ne pas répondre à la provocation de l’opposition.

Il a promis à la population de Kenge d’apporter de l’électricité dans la province de Kwango pour permettre la création d’emplois des jeunes qui va lancer le développement dans ce coin de la RDC.

- Publicité-

Au cours de ses meetings à Kolwezi, comme à Kalemie, Ramazany Shadari a entendu les participants scandant les noms des candidats président de l’opposition et rejetant la machine à voter. Au Kasaï en outre, la caravane motorisée faisant sa propagande et celle de l’ancien ministre de l’EPSP Maker Mwangu a été attaqué samedi 08 décembre pour un bilan de 12 blessés. Des cas similaires sont signalés à travers la RDC.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU