Les journées se suivent et se ressemblent pour Martin Fayulu, candidat de la coalition LAMUKA. Après ses triomphes à Beni, Butembo, Goma, Bunia et même ce matin à Isiro, le candidat n°4 s’est offert un nouveau succès à Kisangani, dans la province de la Tshopo, au nord de la République démocratique du Congo.

Toujours aussi loin de son Kwilu natal, dans l’ex-Bandundu, Marti Fayulu continue néanmoins d’aligner des marées humaines dans les rues de l’est du pays, région cruciale pour le vote du 23 décembre.

A Kisangani, le candidat de LAMUKA mettra longtemps à arriver sur le lieu du meeting. La foule nombreuse qui s’est déplacée jusqu’à l’aéroport international Bangoka ayant largement ralenti sa progression.

Bien avant d’arriver dans la Tshopo, Fayulu s’est adressé à la population d’Isiro. Dans son speech à la place Mendembo dans la commune portant le même nom, il a appelé ses locuteurs à exiger le changement. Il a dénoncé notamment l’état actuel des infrastructures routières dans la région.