Le tribunal militaire de la garnison de Kinshasa-Matete a pris, le mardi 4 décembre dernier, l’affaire en délibéré de l’un des deux étudiants tués durant une manifestation estudiantine à l’Université de Kinshasa. Du côté de la partie civile de l’étudiant Hyacinthe Kimbafu, on réclame à l’Etat congolais 8 millions de dollars américains des dommages et intérêts.

« Après avoir élevé un garçon jusqu’au niveau de l’université, en 2e licence, et qu’il meurt dans ces conditions-là, c’est inadmissible. Nous avons fait voir que la république devra réparer… », a déclaré Me Peter Ngomo, avocat de la partie civile, cité par la Radio Okapi.

Dans ce procès, le policier Odon Mawanga est poursuivi pour meurtre et violation des consignes. Hyancinthe Kimbafu, étudiant en 2ème Licence Génie Informatique et Rodrigue Eliwo, étudiant en 3ème Graduat Biologie, ont été tués par des balles tirées par les forces de l’ordre durant une manifestation estudiantine à l’Université de Kinshasa.

Le policier présumé avoir tiré sur Kimbafu a été identifié, alors que les enquêtes se poursuivent toujours au sujet d’Eliwo.