Etudiants tué à l’UNIKIN: la partie civile réclame 8 millions USD de dommages et intérêts

 

Le tribunal militaire de la garnison de Kinshasa-Matete a pris, le mardi 4 décembre dernier, l’affaire en délibéré de l’un des deux étudiants tués durant une manifestation estudiantine à l’Université de Kinshasa. Du côté de la partie civile de l’étudiant Hyacinthe Kimbafu, on réclame à l’Etat congolais 8 millions de dollars américains des dommages et intérêts.

« Après avoir élevé un garçon jusqu’au niveau de l’université, en 2e licence, et qu’il meurt dans ces conditions-là, c’est inadmissible. Nous avons fait voir que la république devra réparer… », a déclaré Me Peter Ngomo, avocat de la partie civile, cité par la Radio Okapi.

Dans ce procès, le policier Odon Mawanga est poursuivi pour meurtre et violation des consignes. Hyancinthe Kimbafu, étudiant en 2ème Licence Génie Informatique et Rodrigue Eliwo, étudiant en 3ème Graduat Biologie, ont été tués par des balles tirées par les forces de l’ordre durant une manifestation estudiantine à l’Université de Kinshasa.

Le policier présumé avoir tiré sur Kimbafu a été identifié, alors que les enquêtes se poursuivent toujours au sujet d’Eliwo.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.