Martin Fayulu: “ne donnez pas la chance à Shadary de voler nos élections avec la machine à vote”

Ne laissez pas la machine à voter vous volez cette élection“, a lancé Martin Fayulu devant une foule immense venue l’écouter à Beni. Le candidat de LAMUKA, qui est arrivé tard en début de soirée dans la ville, s’est une fois de plus opposé aux machines imposées par la CENI.

Nous n’allons laisser à personne la chance de voler nos élections. Nous n’allons pas laisser les machines à voter nous voler cette élection. Ne donnez pas la chance à Shadary de voler nos élections avec la machine à voter“, a-t-il insisté.

Le peuple, explique-t-il, veut le changement. Le peuple veut l’électricité, la paix, la sécurité. Nous ne voulons plus de ce régime. Il est temps de changer les choses“, a-t-il ajouté sous les acclamations.

Martin Fayulu est attendu ce jeudi à Butembo, à plus de 50 Kilomètres de Beni, il doit également tenir un autre meeting. A deux semaines du scrutin, le candidat de LAMUKA appelle toujours ses partisans à voter “avec bulletins papiers”.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.