Martin Fayulu en escale à Goma avant d’arriver à Beni

Le rond-point Nyamwisi au centre de Beni commence à se remplir de monde. Des centaines des partisans envahissent le lieu où est prévu le meeting de lancement de campagne du candidat de LAMUKA à la prochaine Présidentielle. Certains, arrivés très tôt, se reposent dans des petites terrasses à côté.

Ruddy, un habitant de la ville, croit en la victoire de son candidat. Il explique soutenir ce dernier parce qu’il est un homme d’Etat. “C’est un homme d’Etat, c’est un Président que nous attendons impatiemment“, dit-il.

A quelques mètres de là,  plusieurs “mamans”, dont certaines sont venues de Butembo, sont assises. Malgré le soleil, elle se disent déterminées. “Nous aimons Martin Fayulu. Nous voulons qu’il soit élu président. À Beni au Nord Kivu nous sommes très fatigués de tout ce qui se passe“, clame une d’entre elles”Nous voulons le changement”, ajoute-t-elle en swahili.

Selon les informations de POLITICO.CD, Martin Fayulu qui a quitté Kinshasa peu après 11H en jet privé est arrivé à Goma vers 14h00 où il doit changer d’avion avant de mettre définitivement cap vers Beni. Son arrivée est prévue vers 16H.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.