PUBLICITÉ

La foule intercepte brièvement un camion de la CENI transportant des machines à voter

Dans un pur hasard, alors que Martin Fayulu, farouchement opposé aux machines à voter arrivait ce mercredi en début de soirée vers le lieu de son meeting de lancement de campagne, un camion transportant ces machines tentait également de frayer le chemin, avant d’être intercepté par des dizaines des partisans du candidat de LAMUKA.

Après plusieurs minutes de tension, c’est des éléments de la police nationale déployés dans la ville et dans les alentours du cortège de Martin Fayulu qui sont venus s’interposer, dispersant les dizaines des partisans de l’opposition qui barraient la route à ce camion.

- Publicité-

L’incident très bref a été vite résolu. Le camion a continué son chemin. Selon des sources locales, il s’agit du matériel électoral qui sera notamment déployé à Beni et à Butembo pour les élections du 23 décembre.

Dans une interview à la presse hier, Martin Fayulu a une fois de plus rejetant l’usage de ces machines, appelant ses partisans à aller voter « avec des bulletins papiers ». Beaucoup au pays craignent que ces appels créent des affrontements le jour du vote, alors que la Commission électorale ne prend pas en compte les bulletins évoqués par Fayulu.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU