Les professeurs de l’Université de Kinshasa lèvent leur grève

L’Assemblée générale de l’Association des Professeurs de l’Université de Kinshasa (APUKIN) a annonce le mardi 27 novembre 2018, la levée de la grève après avoir évalué les réponses apportées par les autorités.

Après échanges sur les résultats obtenus par le Comité exécutif auprès du gouvernement, malgré son exécution partielle, et vue le contexte socio-politique en rapport avec la campagne électorale, et les événements malheureux survenus sur la population estudiantine de l’Université de Kinshasa, l’Assemblée générale décide la suspension de la grève et demande au Comité exécutif de continuer des démarches jusqu’à l’entièreté satisfaction de toutes les revendications“, annonce Michel Makaba Ngoma, secrétaire-rapporteur de l’APUKIN.

 

Les professeurs de l’UNIKIN appellent par ailleurs les autorités mettre tout en oeuvre pour éviter les bavures policières. “Le milieu universitaire étant inviolable, il revient au gouvernement de prendre toutes les dispositions nécessaires pour éviter les bavures policières“,a-t-il dit.

Deux étudiants ont été à la suite par des tirs de la police durant des mouvements de protestation contre cette grève des professeurs de la première université publique du pays, provoquant une contestation à travers le pays.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.