PUBLICITÉ

A Kinshasa, des étudiants promettent un vote sanction contre le pouvoir

Des étudiants de l’Université de Kinshasa ont procédé le vendredi dernier à l’enterrement de leurs deux camarades tués par des balles de la police, promettant de voter contre Emmanuel Ramazani Shadary.

« Nous allons vôté pour Fayulu« , crient des étudiants de l’Université de Kinshasa le vendredi le 23 novembre dans la capitale congolaise. Ils ont formé une marrée humaine de la colline inspirée au cimetière où Hyacinthe Kimbafu, étudiant de deuxième licence en Informatique,  et de Rodriguez Eliwo, étudiant de troisième graduat biologie, ont été portés en terre. « Martin Fayulu, envoie-le à la CPI », chantaient d’autres en référence au président Kabila.

- Publicité-

Les deux ont été tués par des balles tirées par des policiers lors d’un mouvement de protestation contre l’arrêt des cours sur le site universitaire. Depuis, le gouvernement a promis de juger les deux policiers supposés d’être à la base de ces tirs, faisant savoir que des policiers n’ont pas droit d’utiliser des balles réelles sur un site universitaire.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU