Des militants de l’UNC et l’UDPS célèbrent l’accord entre Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe

Contrairement à la désignation de Martin Fayulu comme candidat commun de l’opposition, des militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et ceux de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC) sont descendus dans les rues pour célébrer la désignation de Félix Tshisekedi comme leur candidat commun à la prochaine Présidentielle.

Sur le boulevard Lumumba à Kinshasa, ou encore devant le siège fédéral de l’UNC, ces hommes et femmes, parfois à moto, on fait lancé des cris de joie, félicitant leurs deux leaders pour l’accord trouvé. “FATSHI [Félix Tshisekedi], nous tes enfants, nous allons te voter“, chantaient des militants de l’UNC devant le siège de leur parti.

A Limete, au siège de l’UDPS, les célébrations ont durée quasiment toute la nuit. Des dizaines des mamans et jeunes gens ont chanté en la gloire tantôt de Vital Kamerhe, tantôt de Félix Tshisekedi.

Ces mêmes militants avaient brûlé de pneus et protesté contre la désignation de Martin Mayulu comme candidat commun de l’opposition le 11 novembre à Genève, poussant leurs leaders à se retirer de l’accord.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.