A son tour, Vital Kamerhe se retire de l’accord de Genève et maintient sa propre candidature

L’Union pour la Nation Congolaise (UNC) ne soutient plus la candidature commune de Martin Fayulu. Son leader, Vital Kamerhe a annoncé cette désigné ce lundi soir à la radio TOP CONGO.

« La direction politique m’enjoint de tempérer dans le sens de la demande de la base. Je ne voudrais pas ici commenter cette décision car elle est au-dessus de la personne dans nos statuts », a dit l’ancien président de l’Assemblée nationale à nos confrères de TOP CONGO FM.

Bien avant le leader de l’UNC, c’est Félix Tshisekedi qui a annoncé revenir sur l’accord qu’il a signé hier à Genève, désignant l’autre opposant, Martin Fayulu comme candidat des principales forces d’opposition à cette présidentielle du 23 décembre.

Je me suis rendu compte que l’acte que vous avons posé à Genève n’a pas été compris par la base“, a dit le leader de l’UDPS sur TOP CONGO FM. “Par conséquent, je retire ma signature au nom de l’UDPS, de cet accord que nous avons signé à Genève », a-t-il annoncé.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.