Candidat commun de l’opposition: Ensemble se sent “proche” de Félix Tshisekedi

Félix Tshisekedi, favori de l’UDPS à la désignation comme candidat commun de l’opposition pour la prochaine Présidentielle, pourrait recueillir le soutien de la coalition de Moïse Katumbi. C’est en tout cas ce que laisse entendre Jean-Bertrand Ewanga, Porte-parole de Ensemble, joint au téléphone ce mardi par POLITICO.CD.

“Ils sont quatre [candidats].  Nous les connaissons très bien. Mais celui qui a toujours travaillé avec nous c’est Félix Tshisekedi. Nous sommes avec lui au sein du RASSOP [Rassemblement], c’est lui notre Président. Et donc, nous sommes  beaucoup plus proches de Félix Tshisekedi”, a-t-il expliqué.

Le député congolais ne dit pas clairement claire si la coalition de Moïse Katumbi choisira Félix Tshisekedi. “Nous travaillons pour que le meilleur gagne. Nous ne sommes pas seuls à voter. Il faut tenir compte des voix des autres également“, ajoute-t-il.

Comme Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, Martin Fayulu et Freddy Matungulu sont les quatre candidats de l’opposition encore en lice. Jean-Pierre Bemba, Adolphe Muzito et Moïse Katumbi, exclus du processus, sont les trois autres opposants qui forment, avec les autres, le cercle de ceux qui prendront part à cette désignation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.