PUBLICITÉ

Une trentaine de miliciens s’évadent après l’attaque de l’auditorat militaire à Beni

Selon le porte-parole  de l’opération Sokola 1, le capitaine Mak Hazukay, des miliciens Maï-Maï ont attaqué l’auditorat militaire de Beni au Nord-Kivu, réussissant à faire fuir une trentaine de détenus Mai-Mai et des rebelles ougandais des ADF.

« Nous avons réalisé qu’il s’agit des attaques simultanées. Vendredi soir, nous avions déjoué une attaque des ADF sur la nationale numéro 4, qui relie Beni à Bunia et Kisangani. Et ce matin, ce sont des détonations des Maï-Maï qui nous a réveillé », a relaté le capitaine Mak Hazukay à la Radio Okapi.

- Publicité-

Selon d’autres sources, ces miliciens que l’on présente comme des membres des groupes Maï-Maï, ont attaqué deux cachots à l’auditorat. « Ils ont ciblé celui où étaient gardés les présumés Maï-Maï, dont certains leaders que nous avons arrêtés« , fait-on savoir.

« Tous les détenus du cachot de l’auditorat militaire ont été libérés par les Mai-mai. Certains seraient rentrés en cours de route sans contrainte refusant d’adhérer à la milice », rapporte une autre source locale.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU