Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

dimanche, mai 31, 2020
DRC
2,966
Personnes infectées
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
2,469
Personnes en soins
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
428
Personnes guéries
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min
DRC
69
Personnes mortes
Updated on 31 May 2020 à 5:26 5 h 26 min

Des officiels, ministres, militaires en fonction dans l’équipe de campagne de Shadary

La coalition au pouvoir en République démocratique du Congo, le Front Commun pour le Congo (FCC) a rendu public son équipe de campagne. Environ 500 hommes sont travailler pour la victoire d’Emmanuel Ramazani Shadary parmi des militaires, des ministres ou des DG et même de sélectionneur de l’équipe nationale de football.

Florent Ibenge fait donc partie de la cellule des sports, alors que le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur occupe le poste clé du « Chergé de sécurisation » de la campagne du pouvoir. Léonard She Okitundu, ministre des affaires étrangères occupe le poste stratégique du « Chef de la diplomatie » de la campagne. La quasi-totalisé de l’équipe a des fonctions officielles actuellement.

Une situation que dénonce Tryphon Kin-Kiey Mulumba, ancien membre du Bureau politique de la majorité au pouvoir et candidat à la prochaine Présidentielle. « Des ministres de la République (Défense, Intérieur, Affaires Étrangères, Justice, Transports, Finances, etc.), des D-G en plein exercice de leurs fonctions, embrigadés dans une campagne électorale: nous avons affaire à l’Etat Congolais tout entier! Question de Droit ou de Morale? » interroge-t-il.

A moins de deux mois des élections prévues le 23 décembre, plusieurs de ces personnalistes sont engagées dans le processus électoral. L’indépendance de leurs structures risquent d’accuser le coup avec leurs nouvelles charges.

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...