L’armée et ses camions s’invitent à la polémique électorale en RDC

Est-ce l’armée congolaise qui va se charger de la logistique des prochaines élections en République démocratique du Congo? La question revient en boucle depuis ce matin sur les réseaux sociaux. La faute sans doute à la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Ce matin, Kinshasa s’est réveillée avec le principal boulevard du centre-ville de Kinshasa noirci des camions tout-terrain. “La cérémonie officielle de remise du matériel logistique à la CENI par le gouvernement se tient ce 29 octobre 2018. Le décor est déjà planté“, annonce la CENI qui a fini par réceptionner officiellement ces camions lors d’une cérémonie durant la journée devant le ministre de la défense et plusieurs autorités de l’armée et du gouvernement.

 

Ce détail n’a pas échappé aux opposants. Ces véhicules dédiés à la logistiques des prochaines élections, viennent bel et bien de l’armée. Et d’après la CENI, c’est sur “instruction du président de la République” Joseph Kabila que le ministre de la défense a mis à la disposition de la Commission électorale ces 150 camions et une cinquantaine de motos. Ils rejoignent ainsi des aéronefs, 4 boeings et 4 Antonov prévus  pour le déploiement des Kits électoraux.

Les autorités congolaises ont refusé l’appuie logistique de la Communauté internationale pour ces élections dénoncées par l’opposition. L’armée nationale, vouée au président Kabila, est perçue comme une nouvel acteur susceptible d’aider le camp du pouvoir à remporter ces élections.

Le gouvernement congolais vient d ‘équiper la CENI avec des camions et hélicoptères pour le soutien logistique électoral . L’armée va soutenir quel candidat ? Félix Tshisekedi ou Shadary” interroge notamment un internaute.

 

 

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Un avion affrété par la CENI s’écrase à quelques kilomètres de Kinshasa

Alors que la RDC était arrêtée au palais du peuple où le…

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.