L’opposition ne permettra “pas la tenue de toute parodie d’élections” (communiqué)

La rencontre entre les principaux ténors de l’opposition congolaise organisée à Johannesburg par l’ONG sud-africaine In transformation initiative (ITI) a accouché d’un communiqué commun réclamant la tenue des élections véritablement démocratiques le 23 décembre prochain.

Tout en exigeant le retrait de la machine à voter, le nettoyage du fichier électoral et la mis en oeuvre “immédiate de la décrispation“, les opposants annoncent la signature d’un accord de coalition autour des prochaines élections, sans donner plus de détails.

Par ailleurs, les opposants congolais ont “exigé l’organisation des élections livres, crédibles, inclusives, transparents et apaisées dans le respect strict des textes en vigueur et ne permettront pas la tenue de toute parodie d’élections

Ce communiqué signé l’UDPS (représenté par Gilbert Kankonde),  Jean-Pierre Bemba (représenté par Eve Bazaiba), Moïse Katumbi (représenté par Delly Sesanga), Martin Fayulu, Vital Kamerhe, Adolphe Muzito et Freddy Matungulu annonce par ailleurs la désignation d’un candidat commun de l’opposition pour la Présidentielle “au plus tard le 15 novembre 2015“.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.