Les Catholiques mettent en garde Nangaa contre le chaos
Archives. Lecture de la déclaration par les membres du CLC à Kinshasa. Photo: Gode Kalonji

A moins de trois mois de la date fatidique du 23 décembre, la tension monte en République démocratique du Congo. Les Catholiques, comme l’opposition et les organisations de la Société civile continuent de réclamer le retrait des machines à voter, au coeur d’une vive polémique

Dans une lettre adressée à Cordneille Nangaa, président de la CENI, les dirigeants du CLC appellent à l’impression des bulletins de vote, conformément au calendrier électoral.  “Le Comité Laïc de Coordination se fait le devoir de vous rappeler que c’est ce dimanche le 7 octobre 2018 que la CENI, doit entamer le processus d’impression, conditionnement et livraison aux 15 Hubs, des bulletins de vote, des procès verbaux et des fiches des résultats, conformément à son calendrier du 5 novembre 2017“, affirme cette lettre. 

Cette démarche devra être suivie, à partir du 16 novembre 2018, du déploiement des bulletins de vote, procès-verbaux et fiches des résultats vers les sites de formation“, ajoute cette lettre consultée vendredi par POLITICO.CD.

Le CLC met également le président de la CENI contre l’organisation des mauvaises élections, qui pourront, selon eux, conduire le pays au chaos. “Convaincus de votre sens de responsabilité, nous osons croire que vous avez pris toutes les dispositions nécessaires pour que cette importante opération se déroule dans les délais et dans des conditions optimales de succès. En effet, des élections mal organisées seraient de nature à conduire le pays vers un chaos post-électoral qu’il faut à tout prix éviter.

Par ailleurs, le CLC se dit préoccupé par “l’exclusion du processus électoral er cours du recours aux experts internationaux dont la présence est de nature crédibiliser davantage le processus électoral, tant au niveau de l’opinion nationale qu’internationale.”

Il en est de même de la situation des observateurs Internationaux La CENI pourrait-elle avoir l’amabilité de nous éclairer sur les motivations de cette décision gouvernementale ?” interroge-t-il. 

Enfin, le CLC informe la CENI de sa décision de lancer “une vaste campagne d’information et de sensibilisation contre l’utilisation de la machine à voter et contre le recours au fichier électoral conformément aux recommandations des experts de l’OIF.”

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.