Le Vice-ministre Athys Kabongo accusé d’avoir “peloté” une femme dans un taxi aux Etats-Unis

Vice-ministre du Travail et de la Prévoyance sociale,  Athys Kabongo Kalonji aurait “peloté” une femme dans un Uber (taxi) partagé mercredi.  L’homme a été relâché sans inculpation après avoir invoqué l’immunité diplomatique, ont indiqué des sources policières citées par Washington Post.

«L’Amérique a donné aux diplomates l’immunité de venir ici et de toucher les gens de manière inappropriée? Je ne comprends pas », a déclaré la victime indignée, une mère de deux enfants mariée âgée de 31 ans, dont le nom n’a pas été divulgué par Washington Post. «Il m’a harcelé et je pense qu’il devrait rendre compte pour cela», a-t-elle déclaré, citée par nos confrères américains.

La femme était déjà dans un covoiturage Uber Pool avec un ami lorsque le chauffeur a pris Athys Kabongo Kolonji, vice-ministre du Travail et de la Prévoyance sociale, dans un club de strip-tease aux alentours de 4 heures du matin, a-t-elle déclaré.

Alors que la voiture se déplaçait dans le Queens à New York,  M. Kabongo aurait glissé sa main sur l’intérieur de la cuisse de la femme et l’avait touchée par-dessus son entrejambe, ont indiqué des sources.

Des policiers ont amené M. Kabongo pour un interrogatoire – mais l’ont laissé partir sans accusation lorsqu’il a revendiqué l’immunité diplomatique, ont indiqué des sources.

M. Kabongo est resté injoignable aux appels de POLITICO.CD. A Kinshasa, le gouvernement n’a pas souhaité réagir à ce sujet.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement. 

Yoweri Museveni envoie un message spécial à Joseph Kabila après son tête-à-tête avec Félix Tshisekedi

Près de deux semaines après avoir reçu le leader du principal parti de l’opposition en RDC, le président ougandais Yoweri Museveni a envoyé un “message spécial” au président Joseph Kabila.

Présidentielle en RDC: Martin Fayulu devrait l’emporter avec 44% contre 24% pour Félix Tshisekedi (GEC)

Auteur de plusieurs rapports et sondages sur le processus électoral en cours…