La Cour Constitutionnelle revient sur ses propres arrêts et crée l’émoi

Les arrêts de la Cour constitutionnelle sont irrévocables et opposables à tous“, dit la Constitution de la République démocratique du Congo. Pour autant, des candidats aux prochaines législatives ont été réhabilités après avoir été initialement écartés par la Cour.  Fumunzanza Muketa, Massa Mukambo Lambert, Nsamana O-Lutu Oscar, Kandenda Kiena 
Angèle, Luboto Ngwangu Floribert et Kashiki Mazambo Gaudet ont ainsi vu les candidatures être réhabilitées ce jeudi par la plus haute instance du pays.

«La Cour ordonne à la CENI de porter les noms de Monsieur Kimasa Giamona Wolf Christian, Monsieur Fumunzanza Muketa, Monsieur Massa Mukambo Lambert, Monsieur Nsamana O-Lutu Oscar, Madame Kandenda Kiena Angèle, Monsieur Luboto Ngwangu Floribert et Monsieur Kashiki Mazambo Gaudet sur les listes définitives respectives des candidats aux élections législatives», peut-on lire dans le verdict de la Cour.

Problème, il s’agit d’anciens du Parti lumumbiste unifié (PALU), que la Cour avait initialement écartés à la suite d’une saisie par cet allié de la majorité au pouvoir. Cependant, mercredi à Kinshasa, le Palu a décidé de claqué la porté de la majorité, déclarant son indépendance vis-à-vis du président Kabila dont il est l’allié depuis 2006.

Une situation que l’opposition fustige. “La Cour vient de créer un précédent fâcheux qui la discrédite complètement.Les arrêts de la Cour constitutionnelle sont irrévocables et opposables à tous !Aucun mécanisme de recours ou contestation n’est prévu! Cette irrégularité suis generis met à mal tous les arrêts antérieurs“, a dénoncé le Député honoraire Adam Bombole, cadre de la coalition de Moïse Katumbi.

Par ailleurs, le candidat député national Tharcisse Loseke, qui a été invalidé par la Cour constitutionnelle, est étrangement repris sur la liste définitive publiée par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.