Des jeunes sceptiques  au traitement contre l’Ebola attaquent une équipe de riposte à Beni
Tous les décès à l’hôpital de Mangina sont enterrés en toute sécurité pendant l’épidémie d’Ebola en cours, qu’ils soient atteints d’Ebola ou non. Photo : OMS

L’attaque d’une ambulance transportant une dépouille vers un cimetière de la région de Beni, dans la province du Nord-Kivu, a entraîné une interruption des efforts de contrôle de l’épidémie d’Ebola, qui aurait fait 106 morts depuis le mois de juillet.

Serge Thierry, représentant régional du CICR, a déclaré à Reuters que trois volontaires de la Croix-Rouge locale avaient été blessés, dont deux gravement, lors de l’attaque de résidents en colère.

«Des mesures de sécurité ont été prises immédiatement. Les obsèques sont suspendues jusqu’à nouvel ordre », a-t-il déclaré par téléphone, évoquant les activités du CICR dans la ville de Butembo et ses environs, dans la région de Beni.

Information confirmée par  Robert Kahumula, porte-parole local de l’équipe de lutte contre le virus Ebola du ministère congolais de la Santé, qui a affirmé toujours à Reuters que des travailleurs “ont été blessés lors d’une attaque de jeunes, sceptiques quant à la présence du virus Ebola dans la région“.

L’inhumation n’a pas eu lieu parce que les jeunes ont tendu une embuscade à l’équipe d’intervention et ont vandalisé l’ambulance qui transportait le corps“, a-t-il déclaré.

La semaine dernière, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) avait évalué le risque de propagation de la maladie dans la région à «très élevé» après confirmation d’un cas près d’un point de passage frontalier au bord d’un lac avec l’Ouganda.

La résistance des communautés locales dans l’est de la République démocratique du Congo a été l’un des principaux problèmes auxquels sont confrontés les personnels de santé, en plus des attaques armées par des milices.

Nous suivre

Recevoir nos articles par email

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Le Secrétaire général de la coalition de Katumbi salue l’élection de Tshisekedi

“L’avènement de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême marque un progrès indéniable…

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Un avion affrété par la CENI s’écrase à quelques kilomètres de Kinshasa

Alors que la RDC était arrêtée au palais du peuple où le…