RDC: Moïse Katumbi, “la trahison ne sera pas tolérée”

Dans une intervention offensive, le leader de la coalition Ensemble s’est une fois de plus attaqué au président Joseph Kabila et à sa famille politique. Pour l’ancien gouverneur du Katanga, l’heure est venu de mettre le président congolais dehors.

Moîse Katumbi a par ailleurs insisté sur l’unité des force de l’opposition. “Que l’unité actuelle de l’opposition ne puisse pas être une unité de façade. Je demande à la population de sanctionner tout opposant qui osera traverser la ligne pour rejoindre le camp de Kabila. La trahison ne sera pas tolérée”, a-t-il insisté.

Nous vous promettons de rester Unis jusqu’au 23 décembre. Personne ne va nous diviser, nous n’allons pas trahir. C’est lui qui va trahir, ça sera un scandale“, a lancé à son tour Félix Tshisekedi, comme s’il répondait à Katumbi.

Par ailleurs, le leader de l’UDPS a dénoncé la situation autour des funérailles d’Etienne Tshisekedi. “Le président Étienne Tshisekedi n’est toujours pas enterré à cause de la mauvaise foi du pouvoir en place

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Le Secrétaire général de la coalition de Katumbi salue l’élection de Tshisekedi

“L’avènement de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême marque un progrès indéniable…

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Un avion affrété par la CENI s’écrase à quelques kilomètres de Kinshasa

Alors que la RDC était arrêtée au palais du peuple où le…