Distribution des tracts, réunion, “parlement debout”. Devant l’Hôtel de ville dans le centre des affaires à Kinshasa, ou encore à Limete, des dizaines des partisans de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) sont là. “Mobilisation sur le terrain”, tel est mot d’ordre également visible sur les réseaux sociaux et dans des communiqués publiés le vendredi, notamment au niveau de la Ligue des Jeunes du plus ancien parti de l’opposition en République démocratique du Congo.

“Peuple congolais, votre candidat, Félix Tshisekedi, et toute l’opposition vous invitent à venir nombreux écouter le message de l’espoir pour l’avenir de notre pays“, peut-on lire sur un des tracts à l’effigie du leaders de l’UDPS distribués à Kinshasa.

Félix Félix Tshisekedi et ses partisans tiennent donc visiblement à coeur cette grande mobilisation convoquée par l’opposition ce samedi 29 septembre pour protester contre la machine à voter et le manque de transparence dans le processus électoral au pays.

La ligue des jeunes de l’UDPS soutient le meeting de l’opposition de ce samedi 29 septembre 2018, à cet effet invite le peuplé congolais à y répondre massivement pour démontrer à la face du monde qu’il est acquis à l’alternance à l’issue d’un processus électoral crédible“, note le communiqué de la ligue des Jeunes.

Par ailleurs, plusieurs cadres du parti ont également organisé des rassemblements pour “sensibiliser” en faveur de ce meeeting.

De son côté, le gouverneur de Kinshasa, André Kimbuta, a annoncé prend acte de ce grand meeting qui doit se tenir au Boulevard Triomphal, non loin du célèbre Stade des Martyrs. D’autres leaders de l’opposition ont également appelé leurs partisans à ce joindre à cette mobilisation.