RDC: Arrivée d’une délégation du Haut-Commandement FARDC à Beni sur fond de manifestation et colère

Le Général Célestin Mbala,  Chef d’Etat Major Général des FARDC, est arrivé lundi soir à Beni à la tête d’une forte délégation composée d’une vingtaine des personnes dont son adjoint en charge des opérations, le commandant de la 3e zone de défense et d’autres officiers FARDC.

Le week-end dernier, une nouvelle attaque a meurtri cette ville de l’est de la République démocratique du Congo faisant plus de 16 morts et plusieurs blessés.

Une nouvelle incursion des présumés ADF a été signalée dans la cité d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni la nuit du lundi à mardi. La société civile locale parle d’un mort et 15 enfants kidnappés par les assaillants, en plus des pillages et incendie des maisons.

A Kinshasa, des élus du Nord-Kivu ont été reçus ce matin par le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur Henri Mova dans le but d’échanger sur la situation sécuritaire de la prochaine. Presqu’au même moment, à Beni, le mouvement citoyen LUCHA a lancé une marche qu’elle qualifie de “Soulèvement Pacifique” rassemblant des dizaines de personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.