L’ANC appelle le gouvernement sud-africain et la SADC à s’impliquer pour des élections “libres, transparentes et inclusives” en RDC
Le président sud-africain, également président du Congrès national africain (ANC), Cyril Ramaphosa, prononce son discours de clôture le dernier jour de la 54ème conférence de l’ANC au NASREC Expo Center à Johannesburg. / AFP PHOTO / MUJAHID SAFODIEN

Acteur majeur de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC), l’Afrique du sud a vu des ténors de l’opposition congolaise investir sa capitale économique depuis le week-end dernier pour y plaider leur cause.  Ce mardi, une délégation de l’ANC (parti au pouvoir en Afrique du sud) conduite par son Secrétaire Général Ace Magashule a rencontré  la délégation congolaise.

La délégation des partis et regroupements de l’Opposition congolaise a exposé à l’ANC la situation politique qui prévaut en RDCongo à la veille des élections générales“, note un communiqué publié à l’issue de cette rencontre.  “Elle a exprimé le voeu de voir l’ANC poursuivre son rôle dans la recherche de la paix et de la stabilité en RDCongo“, ajoute-t-il.

A ce sujet, l’ANC annonce avoir exprimé “sa préoccupation sur la situation qui prévaut en RDCongo, qui si elle n’est pas résolue en urgence, peut conduire le pays au chaos, à l’instabilité et à la violence.

L’ANC se réjouit des bonnes relations qu’elle entretient avec le peuple et le gouvernement congolais et en vertu de cela, elle invite le gouvernement sud-africain à oeuvrer avec le Gouvernement Congolais et la SADC pour tenue des élections qui répondent aux prescrits du Protocole de la SADC sur les élections“, affirme ce communiqué parvenu à POLITICO.CD.

Le principal objectif du Protocole de la SADC consiste à promouvoir la tenue et l’observation d’élections basées sur les valeurs et principes partagés de Démocratie, d’Etat de Droit et de respect des Droits de l’Homme“, fait-t-il savoir.

L’ANC soutient le principe de la tenue des élections libres, transparentes, inclusives et apaisées en République Démocratique du Congo“, conclu-t-il.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.