RDC: Jean-Marc Kabund réclame son passeport saisi depuis près d’un an “sans raison”

RDC: Jean-Marc Kabund réclame son passeport saisi depuis près d’un an “sans raison”

Dans une lettre adressée au vice-Premier congolais de l’Intérieur, au Chef de l’Agence nationale de Renseignements (ANR), ainsi qu’aux autorités onusiennes des droits de l’homme, Jean-Marc Kabund hausse le ton pour réclamer la restitution de son passeport saisi à l’aéroport de Kinshasa l’année dernière.

Dans la soirée du 22 novembre 2017, alors que je m’apprêtais à prendre un vol de Brussels Air line pour participer à une conférence de l’international socialiste à Madrid (en Espagne), mon passeport n’OP0143848 m’a été retiré au poste frontalier de la DGM par les agents de la DGM, sans qu’aucun motif valable me soit communiqué“, rappelle-t-il avant de dénoncer cette situation. 

Depuis bientôt un an, je n’ai cessé de demander la restitution de mon passeport, sans succès. Cet acte m’est très préjudiciable et enfreint profondément ma liberté de mouvement“, dit cette lettre du Secrétaire général de l’UDPS, principal parti de l’opposition en RDC. 

Tout en réclamant son passeport, M. Kabund fait savoir, via son compte Twitter qu’à la prochaine fois “j’exigerai, non seulement mon passeport, mais aussi les dommages et intérêts liés aux préjudices subis.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.