Chers lecteurs,

Nous avons besoin de votre contribution. Avec 1 dollar ou plus, vous pouvez nous aider à garder notre journalisme à l’abri de toute influence et contribuer ainsi à améliorer la qualité de l'information en RDC.

mardi, juin 2, 2020
DRC
3,326
Personnes infectées
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
2,772
Personnes en soins
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
482
Personnes guéries
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min
DRC
72
Personnes mortes
Updated on 2 June 2020 à 22:29 22 h 29 min

Katumbi et Muzito appellent à la mobilisation générale

Invalidé définitivement de la Présidentielle lundi en fin de journée par la Cour Constitutionnelle, l’ancien Premier ministre Adolphe Muzito n’a pas attendu longtemps pour répliquer. Depuis Bruxelles, il a rencontré l’un des poids lourds de l’opposition, l’ancien gouverneur du Katanga, Moïse Katumbi.

Dans un communiqué publié dans la foulée, les deux hommes s’opposent ouvertement à Joseph Kabila, ainsi qu’au processus électoral actuel, qu’ils dénoncent. Les deux leaders, affirme ce communiqué parvenu à POLITICO.CD,  ont condamné « l’instrumentalisation de la Cour Constitutionnelle qui pour des raisons politiques continue a exclure des candidats à l’élection présidentielle. »

Adolphe Muzito et Moïse Katumbi s’engagent à « obtenir des élections inclusives, libres, transparentes et crédibles », tout en rejetant la machine à voter imposée par la CENI. Les deux opposants appellent en outre à la mobilisation générale « du peuple Congolais afin de résister aux manoeuvres de la CENI et du régime de monsieur Kabila. »

« Dans la ligne de cette dernière, les deux hommes d’État ont rappelé la nécessité de la révision du fichier électoral et de la décrispation politique comme préalable à la tenue des élections, particulièrement la libération de tous les prisonniers politiques, le retour de certains leaders politiques forcés à l’exil et le respect du droit de manifestation pacifique conformément à la Constitution et à l’Accord de la Saint Sylvestre« , insiste ce communiqué.

Enfin, ils ont convenu de « travailler à l’ébauche d’un programme commun des forces de l’opposition en vue de dégager un consensus autour de la candidature commune de l’Opposition souhaitée par le peuple congolais.« 

- Publicité -

notre sélection

Jean-Marc Kabund: « je quitte ce poste la tête haute et sans compromission »

Jean-Marc Kabund a officiellement réagi peu après sa destitution du poste du 1er vice-président de l'Assemblée nationale intervenue tard dans la soirée...

Célestin Tunda recadre Benoit Lwamba et dément avoir violé l’indépendance des juges

En réaction à une correspondance du président de la cour constitutionnelle et président du conseil supérieur de la magistrature, Benoît Lwamba Bindu...

Convocation de Kamerhe: Tryphon Kin-Kiey Mulumba « stupéfait et préoccupé » face aux termes du communiqué de l’UNC

Dans un communiqué signé par tous ses hauts cadres, également membres du gouvernement et des institutions, l’UNC dénonce un acharnement contre son...