Moïse Katumbi envoie une assistance aux sinistrés de l’incendie de Nyalukemba à Bukavu

Joint par POLITICO.CD, Jolly Kamuntu Ntabunge, conseillère de Moïse Katumbi en matières du dialogue communautaire, résolution de conflits et de la réconciliation a confirmé la réception et la transmission de la somme de cent milles dollars américains (100.000$) à l’organisation Catholique Caritas.

“Moïse Katumbi, président de la plate-forme Ensemble pour le changemet a remis un montant de cents milles dollars Américains (100.000$) pour aider les sinistrés de l’incendie de maisons à Irambo dans la ville de Bukavu” a déclaré Jolly Kamuntu Ntabunge.

Le choix de Caritas comme organisme local pouvant géré cette donation est dû à l’expérience de cette organisation dans la réponse aux questions liées aux sinistres dans la région a expliqué la conseillère chargée du dialogue communautaire, résolution de conflits et réconciliation du président de la plate-forme électorale Ensemble.

“Le don de cent milles dollars américains (100.000$) a été remis à l’ONG Catholique Caritas, qui est expérimentée dans la gestion de sinistres pour gérer ce fonds en vue de coordonner l’assistance aux victimes de cette catastrophe.”

Jolly Kamuntu Ntabunge, conseillère de Moïse Katumbi en matières du dialogue communautaire, résolution de conflits et réconciliation s’exprime à la presse après la transmission du don envoyé aux sinistrés de l’incendie de Nyalukemba par Moïse Katumbi

 

Au lendemain de la catastrophe qui a touché 2590 personne, MMoïse Katumbi a présenté son message de compassion aux habitants de Bukavu frappés par ces incendies.

“L’Etat n’a pas pu prévenir ce drame. Il faut désormais agir au plus vite: soigner les blessés, reconstruire selon les normes de sécurité et d’urbanisme en vigueur et reloger” avait écrit sur son compte Twitter l’ancien gouverneur de l’ex province du Katanga, avant d’appeler la communauté en général et les musulmans en particulier à venir en aide aux sinistrés lors de la célébration de la fête de l’Eid Al Adha.

Le 20 août dernier, la mairie de la ville de Bukavu, capitale de la province du Sud-Kivu a rendu public le bilan officiel de cette catastrophe, appelant à la solidarité tant nationale qu’internationale.

Au total 289 ménages dont 197 propriétaires et 92 locataires sont sortis sinistres de cette catastrophe. 2590 personnes dont 2012 enfants (1008 garçons et 1004 filles) et 578 parents ont été touchées par ce drame.

“Les besoins humanitaires les plus urgents sont les abris, les vivres et non vivres, les matériels et fournitures scolaires pour les enfants, les soins de santé et en hygiène, les pièces d’identité et les autres documents officiels et les micro-crédit” indique le communiqué de la mairie de Bukavu, précisant qu’il faut curer le collecteur de Luziba, également affecté et craignant des conflits en lien avec l’occupation de parcelle quand viendra le moment de la réhabilitation.

Fiston Mahamba

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.