La communauté baptiste au centre de l'Afrique, CBCA, appui la riposte contre Ebola en dotant les églises de l'ECC/Beni avec des lavabos. ©Zachée Mathina

Présentant la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola en date du 14 août 2018, le ministère Congolais de la santé a annoncé que les travaux de construction du centre de traitement d’Ebola (CTE) de la ville de Béni sont terminés et le transfert des patients va pouvoir commencer cette semaine.

Le communiqué de presse du ministère de la santé confirme également le lancement de la campagne de vaccination en ceinture des contacts identifiés des cas confirmés rapportés dans la zone de santé de Mandima, dans la province de l’Ituri, depuis le mercredi 15 août 2018.

Dans les zones de santé du territoire de Beni, plus de deux cents (200) personnes dont les membres de personnel de santé de première ligne et les contacts de cas confirmés ont déjà été vaccinées poursuivent la même source.

Les chiffres du ministère de la santé rapportent qu’au 15 août, au total, septante-trois (73) cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont quarante-six (46) confirmés et vingt-sept (27) probables.

Par ailleurs quarante (40) cas suspects sont en cours d’investigation alors que sept (7) nouveaux cas sont confirmés en zone de santé de Mabalako, dont un (1) prestataire de soin du centre de santé de référence de Mangina.

“Tous ces nouveaux cas confirmés sont des contacts de cas probables connus et suivis. Il y a eu également un (1) décès de cas confirmé à Mabalako” a indiqué le document du ministère de la santé consulté par POLITICO.CD.

Fiston Mahamba