Beni: le premier centre de traitement d’Ebola est opérationnel
La communauté baptiste au centre de l’Afrique, CBCA, appui la riposte contre Ebola en dotant les églises de l’ECC/Beni avec des lavabos. ©Zachée Mathina

Présentant la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola en date du 14 août 2018, le ministère Congolais de la santé a annoncé que les travaux de construction du centre de traitement d’Ebola (CTE) de la ville de Béni sont terminés et le transfert des patients va pouvoir commencer cette semaine.

Le communiqué de presse du ministère de la santé confirme également le lancement de la campagne de vaccination en ceinture des contacts identifiés des cas confirmés rapportés dans la zone de santé de Mandima, dans la province de l’Ituri, depuis le mercredi 15 août 2018.

Dans les zones de santé du territoire de Beni, plus de deux cents (200) personnes dont les membres de personnel de santé de première ligne et les contacts de cas confirmés ont déjà été vaccinées poursuivent la même source.

Les chiffres du ministère de la santé rapportent qu’au 15 août, au total, septante-trois (73) cas de fièvre hémorragique ont été signalés dans la région, dont quarante-six (46) confirmés et vingt-sept (27) probables.

Par ailleurs quarante (40) cas suspects sont en cours d’investigation alors que sept (7) nouveaux cas sont confirmés en zone de santé de Mabalako, dont un (1) prestataire de soin du centre de santé de référence de Mangina.

“Tous ces nouveaux cas confirmés sont des contacts de cas probables connus et suivis. Il y a eu également un (1) décès de cas confirmé à Mabalako” a indiqué le document du ministère de la santé consulté par POLITICO.CD.

Fiston Mahamba

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.