PUBLICITÉ

Florentin Mokonda: « que ce soit Kabila ou un dauphin qui se présente à la présidentielle, c’est du pareil au même »

Président de la Convention des démocrates chrétiens (CDC), le Sénateur Florentin Mokonda Bonza dénonce l’attitude de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) face à l’opposition congolaise. Pour lui, les dirigeants de la CENI font preuve « d’une très bonne entente avec la majorité, avec laquelle elle parle d’une seule et même voix. »

« Depuis le début du processus électoral, la Ceni (Commission électorale nationale indépendante) refuse de communiquer et de chercher un consensus avec toutes les parties prenantes« , dénonce le Sénateur congolais dans son interview au magazine Jeune Afrique.

- Publicité-

Malgré le fait que la majorité au pouvoir ait désigné l’ancien vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur Emmanuel Ramazani comme son candidat à la prochaine Présidentielle, le sénateur congolais ne croit toujours pas en la tenue des élections libres et transparentes le 23 décembre prochain.

« Au final, que ce soit Joseph Kabila ou un dauphin qui se présente à la présidentielle, c’est du pareil au même. Le même système va se perpétuer. Alors, dans ces conditions, à quoi bon s’engager dans un scrutin où les dés sont pipés d’avance ? » interroge-t-il.

 

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU