Florentin Mokonda: “Il y a la même atmosphère de fin de règne”

Dans une longue interview publiée lundi sur Jeune Afrique, le Sénateur Florentin Mokonda Bonza affirme avoir confié aux proches du président Kabila que l’actuel pouvoir traversait une atmosphère de fin de règne. “Il y a la même atmosphère de fin de règne. Lors d’une rencontre avec le directeur de cabinet de Kabila et le chef de l’Agence nationale de renseignements, je le leur ai dit. Ils étaient choqués“, confie-t-il au magazine.

Ceux qui gravitent autour du président Kabila doivent prendre garde à ne pas accélérer sa chute, comme l’ont fait les faucons, en leur temps, avec le maréchal“, ajoute-t-il.

Le président de la Convention des démocrates chrétiens (CDC) a par ailleurs critiqué la nouvelle coalition créée autour du président Joseph Kabila, disant craindre le “retour de la pensée unique” au pays. ” Qu’en sera-t-il lorsque le FCC (Front commun pour le Congo) aura une majorité écrasante dans toutes les assemblées ? On risque de voir réapparaître un système de pensée unique, dans lequel nos dirigeants vont se croire tout permis. Franchement, j’ai peur pour mon pays“, a-t-il dit.

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.