Le général Gabriel Amisi accusé d’exploitation illégale de bois

Ces organisations dénoncent l’acquisition “illégale” de deux concessions par la société Maniema Union 2 appartenant au général.

Selon elles, cette acquisition viole le moratoire signé par la République démocratique du Congo pour lutter contre le réchauffement climatique.

Le ministre n’a pas droit de réhabiliter d’anciens titres aux nouveaux acquéreurs” a déclaré Irène Wabiwa responsable de Greenpeace à Kinshasa citée par RFI.

Celle ci réagissait aux propos du ministère de l’environnement qui soutient qu’aucune irrégularité n’a été signalé dans cette acquisition, car il s’agit “des concessions déjà attribuées dont les concessionnaires n’auraient pas respecté le cahier des charges”.

Sammy Mupfuni

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Le Secrétaire général de la coalition de Katumbi salue l’élection de Tshisekedi

“L’avènement de Félix Tshisekedi à la magistrature suprême marque un progrès indéniable…

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Un avion affrété par la CENI s’écrase à quelques kilomètres de Kinshasa

Alors que la RDC était arrêtée au palais du peuple où le…