Tryphon Kin-kiey quitte ses partis et regroupement membres de la MP

Le président des partis Kabila Désir et Parti pour l’Action (PA), Tryphon Kin-Kiey Mulumba a annoncé aujourd’hui qu’il abandonne la présidence de toutes les organisations politiques pour se consacrer à conduire les activités autour de sa candidature valdieee par la Commission électorale nationale indépendante, CENI, en tant qu’indépendant.

Au lendemain de la validation de ma candidature à la présidence de la République par la CENI comme indépendante, j’ai pris ce matin logiquement ma liberté en quittant la présidence de toute organisation (Parti Action et Kabila Désir) ” écrit sur son compte Twitter l’ancien ministre de postes, télécommunications et nouvelles technologies de l’information et de la communication.

Du coup je quitte aussi mon poste de 1er vice-président du regroupement ABCE” affirme-t-il.

Seul membre de la majorité présidentielle ayant déposé sa candidature à la présidentielle du 23 décembre dernier, Tryphon Kin-Kiey Mulumba avait félicité la nomination d’Emmanuel Ramazani Shadary, en tant que candidat commun du Front Commun pour le Congo, plate-forme politique dont Joseph Kabila est l’autorité morale, promettant néanmoins de l’affronter à la prochaine Présidentielle.

Le ministre honoraire Athanase Matenda Kyelu, président de l’ABCE, le regroupement politique dont je suis le 1er vice-président, vient annoncer officiellement le nom de Emmanuel Ramazani Shadary du PPRD que je salue. Un combat à la loyale en perspective” avait-il tweeté avant de conclure: “Je savais, je l’ai dit à tous autour de moi, que mis systématiquement, littéralement dans la situation de François Hollande en France, le Président de la République ne briguerait pas de troisième mandat. Aussi, j’ai pris ma décision de me présenter moi-même à la présidence de mon pays“.

 

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.