Retour de Katumbi: absence de la force militaire de la MONUSCO à Lubumbashi
La MONUSCO n’a pas déployé ses forces militaires dans la ville de Lubumbashi, où les sources indiquent à POLITICO.CD le blocage par les forces de sécurité de la route menant vers la frontière de Kasumbalesa, par laquelle compte rentrer en RDC l’opposant Moïse Katumbi.
 
“Nous ne sommes pas le garant de l’accord du 31 décembre, mais dans le cadre de notre mission, il nous a été demandé de communiquer chaque mois la situation en RDC au conseil de sécurité, qui par la suite nous donne une orientation à suivre. On a des collègues qui font le monitoring de ce qui se passe car cela fait partie de notre mission” a expliqué Florence Marchal, porte-parole de la mission Onusienne contactée par POLITICO.CD.
 
Dans une déclaration à POLITICO.CD jeudi dernier, le ministre Congolais de la communication et des médias a indiqué que Moïse Katumbi pourra être arrêté à son arrivée sur le sol Congolais car un mandat de prise de corps avait déjà été émis contre lui par le procureur général de la République.
Fiston Mahamba

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.