PUBLICITÉ

« Lubumbashi et Kasumbalesa sont en état de siège » (ONG)

Joint au téléphone par POLITICO.CD, cet activiste détaille une situation inquiétante dans la ville où plusieurs barricades sont dressées notamment vers l’aéroport et sur la route menant vers Kasumbalesa où l’opposant Moïse Katumbi est attendu. « Il y a quatre barrières vers l’aéroport, plusieurs autres sont placées partout dans la ville. Ces barrières sont gardées par des policiers, ldes éléments de l’armée et même des GR (Garde présidentielle« , explique-t-il.
Par ailleurs, plusieurs militants de l’opposant Moïse Katumbi qui tentaient de se rendre à Kasumbalesa pour l’accueillir ont été également dispersés. « Des centaines des militants qui sont arrivés jusqu’à Lumatata [à près de 45 KM de Kasumbalesa] ont rencontré une sérieuse barrière gardée par les GR très armées ont été forcés à faire demi-tour« , dit-il.
 
Des membres de l’organisation de la Société civile, ainsi qu’un convoie de la Monusco qui tentait également de se rendre à Kasumbalesa ont été forcés de faire demi-tour, rapporte également M. Baka.

Soutenez POLITICO.CD!

Si vous appréciez le travail de POLITICO.CD, sachez que votre média ne vit que des contributions et des annonces publicitaires, qui lui permettent de sauvegarder son indépendance éditoriale et de continuer à fournir des enquêtes de qualité. Dès lors, nous vous prions de faire un geste. Chaque contribution, qu'elle soit petite ou grande, fait la différence.

spot_img

EN CONTINU