Bloqué à Kasumbalesa, Moïse Katumbi attend la pression de la population pour forcer son entrée

“Bloqué à Kasumbalesa Moïse Katumbi est empêché de traverser. On attend la pression de la population pour forcer notre entrée. Les militaires habillés en policiers sont déployés partout comme des fourmis. Quelle honte pour la Kabilie?” a tweeté Claude Alfred Bushiri, qui fait partie de l’équipe qui a embarqué avec Moïse Katumbi depuis Johannesbourg en Afrique du Sud.

Moïse Katumbi se fait accompagner par six (6) de ses plus proches collaborateurs dont Olivier Kamitatu Etsou (son directeur de cabinet), Salomon Kalonda Della, Francis Kalombo Tambwa, DonPierrot Lukanda Sadiki, Henri Kongolo Biata et Claude Alfred Bushiri.

“Bienvenue à Moïse Katumbi, qui est de retour dans son pays. Cet événement est la preuve que la résistance pacifique vient toujours à bout de la violence gratuite et imbécile. Félicitations au brave peuple du Katanga, pour avoir bravé la peur et l’arbitraire. À nous la victoire” a écrit sur son compte Twitter Felix Tshisekedi, président de l’UDPS.

Fiston Mahamba
4 commentaires
  1. il faut apprendre à relater les faits comme ils se sont réellement passés .Le chairman n’a jamais atteint la zone neutre qui sépare les deux pays.il s est arrêté du côté zambien ,au bureau de Kbp.il avait la possibilité de se présenter auprès de l immigration du congo avec cependant le risque de se faire arrêter par la police congolaise qui se tient en gd nombre le long de la frontière congolaise.il ne faut donc pas dire qu on lui a refusé l accès au pays mais il faut plutôt dire qu il a refusé de se présenter à la frontière congolaise ou il se serait fait arreter

Les commentaires sont fermés

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

Non, l’ambassadeur de l’UE en RDC ne prépare pas un coup d’Etat!

Après la tenue en Europe d’une conférence entre les mouvements citoyens appelant…