Vital Kamerhe, première personnalité politique reçue par Jean-Pierre Bemba

L’ancien président de l’Assemblée Nationale de la RDC, Vital Kamerhe, dont le parti politique pourra designer comme candidat à la prochaine présidentiel à l’issue du congrès qui s’ouvre ce jeudi, a fait le déplacement pour rencontrer Jean-Pierre Bemba, cloué dans une de propriétés familiales sans atteindre la résidence familiale de la Gombe.

Vital Kamerhe, qui a plusieurs fois rendu visite à Jean-Pierre Bemba lors de sa détention à la Cour Pénale Internationale, CPI, indique qu’il a rendu une visite d’amitié à l’ancien vice-président du Congo-Kinshasa.

“Je l’ai trouvé serein mais affecté par la privation de ses droits les plus élémentaires dont la liberté de circulation. Les membres de la famille passent la nuit dans les conditions déplorables” rapporte Kamerhe à la Radio France Internationale.

Quant aux sujets abordés par les deux opposants, Vital Kamerhe indique que les discussions ont brièvement tourné sur la situation de droits de l’homme et de l’organisation de l’opposition.

“Jean-Pierre Bemba a réaffirmé qu’il va rejoindre toutes les forces du changement dans le combat pour le changement pacifique dans notre pays” informe le président de l’Union pour la Nation Congolaise.

Pour l’ancien ambassadeur et secrétaire d’État adjoint américain Herman Cohen, cette séquestration de Jean-Pierre Bemba augmente sa popularité de 2%par heure. « Excellence, président de la RDC, vos conseillers principaux sont très stupides. En empêchant Jean-Pierre Bemba d’entrer dans sa résidence personnelle, vous augmentez sa popularité de 2% pour chaque heure. Dis à Kalev Mutond et au gouverneur de Kinshasa qu’ils agissent comme des enfants » a tweeté Herman Cohen.

Fiston Mahamba

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…

Lamuka appelle finalement à voter avec la machine!

Changement majeur dans la stratégie de la coalition LAMUKA. Après avoir appelé à empêcher le vote avec les machines le 23 décembre prochain, Olivier Kamitatu veut que les partisans de Martin Fayulu aillent voter simplement.