Les gouverneurs de toutes les provinces ainsi que les chefs sporituels dont le sénateur Marini Bodo ont apposé leurs signatures ce mercredi 1er août au salon Congo du Pullman Grand hôtel de Kinshasa, à la charte constitutive du Front commun pour le Congo (FCC). Ils s’engagent d’accompagner la vision du président Joseph Kabila dans la quête de la matérialisation du rêves de nos pères de l’indépendance de faire de la RDC un pays plus beau qu’avant.

Cette cérémonie intervient une semaine avant la clôture de l’opération de dépôt des dossiers des candidats présidents et députés nationaux.

Prenant la parole, le directeur de cabinet du Chef de l’État a dans son discours, souhaité la bienvenue aux nouveaux adhérents avant de les inviter au renouvellement de l’intelligence et a prêcher par les actes et non par les paroles. Me Néhémie Mwilanya, a affirmé que « le projet Front Commun pour le Congo, c’est donc un projet pour des hommes et des femmes qui ont levé l’option de démontrer leur amour pour le Congo beaucoup plus par les actes maintenant que par les paroles. Ceux qui ont conscience du tort qu’ils ont causé à leur pays et qui ont décidé réellement de se mettre au service de la reconstruction de ce même pays ».

Parmi les membres du comité stratégique du FCC qui ont pris part à cette cérémonie, on a noté la présence de Félix Kabange Numbi, Ingele Ifoto, Joseph Kapika, Azarias Ruberwa, Maguy Kiala, Michel Bongongo, Thambwe Mwambwe Marie-Ange Musebekwa.