Ebola à Beni: Aucun lien non encore établi avec la dernière épidémie en Equateur

Après avoir annoncé la fin de la neuvième épidémie de la Maladie à Virus Ebola dans la Province de l’Equateur, la République Démocratique du Congo fait face à une nouvelle épidémie. Mais à ce stade, aucun indice n’indique que ces deux épidémies, séparées de plus de 2,500 km, soient liées a fait savoir le ministère de la santé.

Jeudi dans les heures matinales, une équipe mixte composée du personnel du ministère de la santé, de membres du gouvernement provincial du Nord-Kivu et de la communauté internationale est arrivée à Mangina pour lancer la riposte contre cette épidémie, dont la souche reste encore inconnue.

“Avec le Ministre de la santé, Oly Ilunga⁩ et une forte équipe de l’Institut National de Recherche Biomédical, nous sommes à Béni rencontrer les autorités locales, sanitaires pour coordonner la surveillance, la mobilisation sociale, la logistique et la communication” a déclaré Julien Paluku, gouverneur de la province du Nord-Kivu via son compte Twitter.


Le ministère de la santé qui annonce la prise de toutes les dispositions utiles pour contenir rapidement et efficacement cette nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola, appelle les populations, plus particulièrement celles du territoire de Béni et des aires voisines, à garder leur calme et à rester dans leur zone de santé afin de pouvoir bénéficier d’une prise en charge adéquate et des traitements en cours d’acheminement.

Fiston Mahamba

 

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Le Rassemblement au pied du mur: la restructuration boudée

Plusieurs voix s’élèvent au sein de cette coalition pour fustiger la restructuration proposée par une aille proche de Moïse Katumbi.

RDC: Guerre entre Kinshasa, Washington et la CPI autour du verdict final de Bemba

Kinshasa affronte les Etats-Unis et des proches de l’opposant Jean-Pierre Bemba qu’il accuse de mettre la pression sur la Cour Pénale Internationale (CPI), alors que le verdict final est attendu pour demain.

L’UDPS va enterrer, de force, Tshisekedi à Limete: “les travaux commencent la semaine prochaine”

En réaction au refus du gouvernement d’autoriser l’inhumation d’Étienne Tshisekedi dans une “zone urbaine habitée”, son parti annonce qu’il va passer outre cette mesure et enterrer son leader dans la commune de Limete.

Des contraintes logistiques à la veille du meeting de l’opposition unie

Alors que les principaux partis de l’opposition Congolaise se préparent à s’adresser à leurs différentes bases de la capitale congolaise à travers un meeting populaire autorisé, certaines contraintes logistiques s’improvisent à quelques heures de la première mobilisation commune de l’opposition.