Après avoir annoncé la fin de la neuvième épidémie de la Maladie à Virus Ebola dans la Province de l’Equateur, la République Démocratique du Congo fait face à une nouvelle épidémie. Mais à ce stade, aucun indice n’indique que ces deux épidémies, séparées de plus de 2,500 km, soient liées a fait savoir le ministère de la santé.

Jeudi dans les heures matinales, une équipe mixte composée du personnel du ministère de la santé, de membres du gouvernement provincial du Nord-Kivu et de la communauté internationale est arrivée à Mangina pour lancer la riposte contre cette épidémie, dont la souche reste encore inconnue.

“Avec le Ministre de la santé, Oly Ilunga⁩ et une forte équipe de l’Institut National de Recherche Biomédical, nous sommes à Béni rencontrer les autorités locales, sanitaires pour coordonner la surveillance, la mobilisation sociale, la logistique et la communication” a déclaré Julien Paluku, gouverneur de la province du Nord-Kivu via son compte Twitter.


Le ministère de la santé qui annonce la prise de toutes les dispositions utiles pour contenir rapidement et efficacement cette nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola, appelle les populations, plus particulièrement celles du territoire de Béni et des aires voisines, à garder leur calme et à rester dans leur zone de santé afin de pouvoir bénéficier d’une prise en charge adéquate et des traitements en cours d’acheminement.

Fiston Mahamba