On se croirait au moyen-âge, pourtant il s’agit bel et bien du siècle de vitesse. L’aérodrome de Kabalo, une bourgade de la province du Tanganyika dans la partie Sud-Ouest de la République démocratique du Congo est quasiment inexistant.
Etonnant pour certains, normal pour d’autres qui estiment que la piste d’un aéroport n’a nécessairement pas besoin d ‘être asphaltée. Pas de piste! Et le bâtiment administratif est dans un état de délabrement très avancé. Tel se présente cet aérodrome situé plutôt dans une province riche de la RDC, du moins de par son ancienne configuration: « Katanga ». Pour ce qui est des toilettes, c’est une construction de fortune sans portes proprement dite, tel que l’indique l’image ici-bas.

Plusieurs commentateurs à ce sujet estiment que c’est l’une des raisons pour lesquelles aucune compagnie aérienne n’attérrit sur ce tarmac, à part le vol de la Monusco. A côté de cet aéroport s’observe des champs notamment, de feuilles de manioc, qui ornent son entourage. 

 

JAW