RDC: cinq préalables du Rassemblement/Limete pour sa participation aux élections

” Pas d’élections en RDC le 23 décembre 2018 si les exigences du peuple ne sont pas prises en compte”, prévient le Rassemblement dans sa déclaration contenant ces exigences.

Le rassemblement exige, entre autres, l’extirpation de près de 10 millions d’électeurs du fichier électoral, l’abandon de la machine à voter, la mise en oeuvre effective des mesures de décrispation, le remplacement du membre de l’UDPS au sein de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et la non candidature de Joseph Kabila dont le dernier mandat à expiré depuis décembre 2026.

Kerima

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Les mauvais calculs de Joseph Kabila

Quitter la présidence mais conserver le pouvoir à travers une majorité écrasante au Parlement et des hommes placés un peu partout au sein du système politique et militaire. Telle est l’essentielle de la stratégie du désormais ex-président Joseph Kabila. Mais l’homme qui a régné 18 ans durant à la tête de la RDC a peut-être surestimé la fidélité de l’homme politique congolais. 

SADC: voici les 5 garanties que la CENI a “refusé” de donner à l’opposition

Les négociations ont échoué ce soir entre la délégation de la SADC et l’opposition congolaise qui a refusé de signer un accord de bonne conduite, posant plusieurs préalables. 

La CENCO reconnaît finalement Félix Tshisekedi “comme Président de la RDC”

rDans une interview accordée à la radio allemande Deutsche Welle, le deuxième…