” Pas d’élections en RDC le 23 décembre 2018 si les exigences du peuple ne sont pas prises en compte”, prévient le Rassemblement dans sa déclaration contenant ces exigences.

Le rassemblement exige, entre autres, l’extirpation de près de 10 millions d’électeurs du fichier électoral, l’abandon de la machine à voter, la mise en oeuvre effective des mesures de décrispation, le remplacement du membre de l’UDPS au sein de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) et la non candidature de Joseph Kabila dont le dernier mandat à expiré depuis décembre 2026.

Kerima