Dans un communiqué rendu public ce mercredi, l’Assemblée Nationale et le Senat de la République Démocratique du Congo annoncent qu’ils sont convoqués en congres le jeudi 19 juillet à 15 heures.

Le document consulté par POLITICO.CD  relève qu’un seul point est à l’ordre du jour. Il s’agit du discours du président de la République sur l’état de la nation.

La convocation de ce congrès intervient notamment après l’annulation des visites du chef de l’ONU et du président de la commission de l’Union Africaine en RDC.

En réponse aux critiques sur l’annulation de voyages de ces diplomates en RDC, Lambert Mende Omalanga, porte-parole du gouvernement Congolais avait indiqué a l’agence de presse Reuters, que le chef de l’Etat Congolais avait un agenda surchargé par les préparatifs d’organisation des élections, précisant que ces visites ne sont pas annulées, plutôt reportées.

Quelques jours plus tard, Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU avait confié aux journalistes à New-York que le report de sa visite en RDC est consécutif à une éventuelle prise d’importantes décisions par le président de la RDC.

Fiston Mahamba