Malheureusement, ce congrès dont les travaux débutent ce jeudi 12 juillet 2018 se tient sans la présence de Jean Pierre Bemba, leader incontesté du Mlc.  Pourtant, la présence de celui qu’on appelle “Igwe” était vivement souhaitée à ses assises pour réconforter les cadres , sympathisants et membres de son parti.

Ce congrès formulera une série de recommandations et le parti donnera sa position sur le processus électoral en cours en RDC notamment, sur la machine à voter et l’éventuelle candidature de l’actuel président de la République, Joseph Kabila à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018.

Kerima