RDC: l’ONU décide de dépêcher deux experts internationaux des droits humains dans le Kasaï
C‘est le Conseil des droits de l’homme de l’Organisation des Nations Unies (ONU) qui l’a adopté vendredi 6 juillet  2018.

En effet, le mandat de la dernière équipe s’est terminé par la présentation de son rapport au cours de cette session. La Résolution demande également au Haut-Commissaire aux Droits de l’homme de faire rapport au conseil  sur le développement de la situation des droits humains dans la région du Kasaï.

A cet effet, Laila Matar, directrice adjointe de plaidoyer auprès de l’ONU à Human Rigths Watch a déclaré que “la résolution du conseil, durement acquise lors de cette session, est un résultat crédible pour donner suite à son enquête sur la région du Kasaï en RD Congo. Cependant, étant donné les atteintes aux droits humains et les abus horribles dans plusieurs régions du pays, commis sur fond de la grave crise politique actuelle, des élections reportées et de la répression brutale de la dissidence, le conseil devrait maintenant s’employer à mettre en place un mécanisme couvrant le pays dans son ensemble qui puisse répondre aux évènements sur le terrain lorsqu’ils se produisent”.

Il faut rappeler que la province du Kasai, située au centre de la RDC était le théâtre des atrocités qui ont duré une année, à partir du mois d’août 2016.

Judith Asina

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.