RDC: adoption de cinq axes stratégiques pour la mise oeuvre de l’ITIE

Dans le cadre logique du Plan de travail triennal 2018-2021, les organisations de la société civile impliqués dans la mise en œuvre de l’initiative de transparence des industries extractives(ITIE) ont adopté les cinq axes stratégiques visant à mettre en oeuvre l’ITIE aux fins de contribuer au développement durable de la RDC, par une gestion responsable et transparente des ressources naturelles.

Ces cinq axes stratégiques sont entre autres, renforcer de la recevabilité des institutions publiques envers la population sur les questions du secteur extractif, renforcer la redevabilite des entreprises extractives sur leurs responsabilités sociales, assurer le suivi de la mise en œuvre des réformes du secteur extractif, intégrer les bonnes pratiques de l’ITIE dans la structure étatiques et dans les entreprises extractives , renforcer techniquement et institutionnelllement le comité national de l’ITIE/RDC.

Dans le cadre d’attendre les objectifs spécifiques, les organisations congolaises impliquées dans ce processus appellent le gouvernement de la RDC à garantir une redistribution équitable des revenus issus du secteur extractif pour un développement socio-économique à la base, intégrer l’ITIE dans les systèmes gouvernementaux et des entreprises du secteur.

Kerima

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.