RDC: la société civile exige la libération des prisonniers politiques!
Prisoners are seen at the Makala prison in Kinshasa on December 18, 2012 from behind the bars of the windows of a court room. AFP PHOTO / JUNIOR D. KANNAH

Au terme des travaux d’atelier de trois jours tenu à Kinshasa à l’hôtel Beatrice, les délégués de la société civile Forces vives de la Rdc ( Scfv) venus de 26 provinces du pays appellent le gouvernement à mettre en œuvre les mesures de décrispation politique conformément aux recommandations du conseil de suivi de l’Accord et du processus électoral (Cnsa) par la libération des prisonniers politiques et le retour au pays des exilés qui le souhaitent.

Cette plateforme de la société civile que dirige Mme Maguy Kiala, ministre du gouvernement Tshibala de la jeunesse et Initiation à la Nouvelle citoyenneté , invite l’exécutif national à faire en sorte que les mesures de decrispation politique ne puissent pas servir de prétexte pour ne pas poursuivre les hommes politiques de toutes tendances qui se sont rendus coupables d’infractions de droit commun.

Elle soutient la tenue des élections le 23 décembre 2018.

Kerima

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Jean-Bertrand Ewanga déglingue Vital Kamerhe

L’ancien numéro deux du parti de Vital Kamerhe revient largement sur son départ de ce parti de l’opposition, dans une interview au média Congo Indépendant.

Joseph Olenghankoy: “je suis l’héritier légitime de Tshisekedi”

Joseph Olenghankoy dit se considérer comme “l’héritier légitime de Tshisekedi”. C’est ce qui ressort de sa rencontre avec la jeunesse de son parti, lundi à Kinshasa.

“Je ne vois pas qui que ce soit apporter le moindre crédit à Monsieur Kabila” (Dokolo)

Sindika Dokolo, leader du mouvement des “Congolais débout”, poursuit sa campagne de mobilisation pour obtenir l’alternance politique en RDC. Au micro de Radio France Internationale, le gendre d’Eduardo dos Santos estime que le président congolais ne jouit plus de soutien auprès de la Communauté internationale.