Reprise du procès affaire ” Coup d’État monté et manqué de 1975″

La Haute Cour Militaire(Hcm) siégeant en matière de Révision dans le dossier inscrit au RR no 001/2010 dans l’affaire mettant en cause le sénateur Omba Pêne Djunga Raymond contre l’auditeur Général et le ministère public dans l’affaire “Coup d’État monté et manqué de 1975” a repris l’instruction de ce feuilleton judiciaire.

L’audience publique de ce jour reprend dix ans après l’introduction de la requête tant à obtenir la révision de l’arrêt du Conseil général de Guerre par le sénateur Omba Pêne Djunga , l’ancien chef de sécurité du président Mobutu suite aux déclarations faites par le lieutenant Kabamba affirmant du haut de la tribune de la conférence nationale souveraine (Cns) en 1992 qu’il a été manipulé par le président Joseph désiré Mobutu.

À 80 ans, le sénateur Omba Pêne Djunga reste l’un des condamnés dans ce feuilleton judiciaire qui tient à la révision de l’arrêt du conseil général de Guerre afin que son image ternie soit lavée. Bien que n’étant pas présent à l’audience de ce vendredi au palais de justice , le sénateur Omba est représenté valablement par ses avocats , Me Franck Mulenda, Me Swala….

Kerima

Recevoir nos publications par email

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières publications de politique directement dans votre email.

Ne manquez pas ceci

RDC: Une réunion tripartite d’urgence entre CACH, FCC et LAMUKA à Kinshasa

La délégation de la Communauté des Etats d’Afrique australe (SADC) à Kinshasa vient de convoquer une réunion d’urgence dans la capitale congolaise réunissant les principaux protagonistes des élections, apprend POLITICO.CD. 

Thabo Mbeki: “la situation en RDC est horrible, la SADC doit agir”

Thabo Mbeki a déclaré cela juste avant le début de la réunion…

Un avion affrété par la CENI s’écrase à quelques kilomètres de Kinshasa

Alors que la RDC était arrêtée au palais du peuple où le…

Jean-Pierre Bemba se dit “révolté et consterné” par la répression contre Martin Fayulu

L’ancien chef rebelle Jean-Pierre Bemba, l’un des alliés principaux de l’opposant Martin Fayulu, accuse la Garde Républicaine d’avoir “tiré à balles réelles” ce mardi à Lubumbashi.